Les Saintes du Scandale

la manie du papier ne laisse pas plus d'ordre

à la fin,

 

       il reste le théâtre éclairé d'un dos,

       l'appariement en silence d'une feuille

à une idée

la trace enfin du pli, et du tri

Blandine Merle, Par Obole, extrait

 


              photos @achilebird

 

Ruth, Bethsabé, Tamàr, Marie et toutes les autres...

 

Ces Saintes du scandale qui, dans la Bible, pour assurer la descendance de leur peuple, se sont prostituées, ont commis l'adultère, ont tranché des têtes, portèrent l'enfant d'un autre homme que leur époux...

 

Le texte éponyme d'Erri De Luca nous est apparu comme un « galvaniseur » pour ce programme. L'actualité contemporaine également, cuisante pour trop de femmes dans le monde. Pour trouver la liberté, elles bravent les interdits ou finissent par prendre la route au péril de leur vie, ce sont les Saintes modernes et elles sont "Scandale" pour leur pays.

 

Pour leur rendre une voix, chanter leur histoire, explorer le prisme entre le récit poétique et le chant, convoquer les passions mais aussi l'extase qui est leur lorsqu'elles accomplissent ces destins particuliers, les musiques de ce programme traversent psalmodies et monodies ornées issues des répertoires grégoriens et des plus beaux manuscrits médiévaux (St Gall, St Martial de Limoges, Las Huelgas, Fontevraud, …) les mettent en résonance avec des chants séfarades, avec la poésie de Rainer Maria Rilke, Thibault Biscarrat et Blandine Merle, et nous mènent jusqu'à la création contemporaine de Thierry De Mey, composée sur mesure pour le Trobar Project.

 

Il s'agit d'explorer le kaléidoscope sonore entre la voix parlée (moderne et ancienne) et la voix chantée. La parole se fait rythme, le rythme engendre la parole, le récit, et puis le chant.

 


 CRÉATION :

  • Erquy / Saint Pabu, novembre 2018
  • Boulogne sur Mer, mars 2019

RECRÉATION :

  • Châteaudun, septembre 2021