Biographie

       C'est au sein du chœur d'enfants de l'Opéra de Bruxelles ainsi que dans la Maîtrise de la Radio Belge qu'Eugénie De Mey découvre le chant et, dès l'adolescence, se passionne pour la musique ancienne et la direction d'ensembles vocaux.

 

       Tout d'abord élève au Conservatoire de Liège, ses pas la mènent ensuite à Lyon. Elle y obtient ses deux prix d'analyse musicale et de direction de chœurs avec mentions 'Très Bien'. Parallèlement, elle poursuit ses études de chant au sein du Centre de Musique Ancienne de la Haute Ecole de Musique de Genève aux côtés de professeurs tels Gabriel Garrido, Leonardo Garcia Allarcon ou Jean-Yves Haymoz. Régulièrement sollicitée pour intervenir en tant que chef au sein de diverses formations chorales, Eugénie De Mey part ensuite à Paris pour suivre le cycle supérieur d'études vocales de la Maîtrise de Notre-Dame (dir. Nicole Corti et Lionel Sow), dont elle sort diplômée en juillet 2008 avec la mention "Excellent".

 

       Elle effectue plusieurs masterclasses auprès de Rachel Yakar, Margreet Honig, Paul Esswood, Martin Isepp, Noëlle Barker, Rinaldo Alessandrini, Antoine Guerber, Vincent Dumestre, Les Vocalsolisten Stuttgart, Howard Crook et continue à se perfectionner auprès de Sophie Hervé à Paris.

 

      Mezzo léger, elle se distingue par une utilisation originale des différents registres de la voix, affectionnant aussi bien certaines parties de tenor en voix de poitrine que les lignes très légères des voix plus élevées ou plus lyriques, aimant adapter sa vocalité au gré des musiques rencontrées...  Ce qui lui permet d'aborder aussi bien le répertoire de Bach en soprano que celui de Machaut en tenor !

 

En 2018, elle crée TROBAR PROJECT, projet musical à géométrie variable voué au dialogue entre texte poétique et musique dans les

langages médiévaux et contemporains, et aux rencontres interdisciplinaires...

 

       Membre des ensembles "De Caelis" (dir. Laurence Brisset), "Esharêh" (dir. Julien Lahaye) et de la Compagnie "La Tempête" (dir. Simon-Pierre Bestion) avec lesquels elle enregistre plusieurs disques, on a également pu l'entendue en soliste dans le rôle de Didon ("Didon et Enée" de Purcell) au Théâtre de La Roche sur Yon, dans "l'Orfeo Dolente" de Belli avec "Le Poème Harmonique" (saison musicale de Royaumont), avec l'ensemble "Galatée" (Vendée) dans des mises en scène de Jean-François Le Garrec,  dans le spectacle "A Musicall Banquet" de l'ensemble "Si la Rose" et au sein des ensembles "Diabolus in Musica" (dir. Antoine Guerber), "Les Cris de Paris" (dit. Geoffroy Jourdain), "Le Concert Spirituel" (dir. Hervé Niquet), "Voix de Stras'" (dir. Catherine Bolzinger, Europe et USA), Choeur Britten (dir. Nicole Corti), Maîtrise de Notre-Dame de Paris (dir. Lionel Sow), Ensemble grégorien de Notre-Dame de Paris (dir. Sylvain Dieudonné), "Le Concert de l'Hostel-Dieu" (dir.  Franck-Emmanuel Comte), La Chapelle musicale du Val de Grâce (dir. Etienne Ferchaud) et avec "Le Jardin des Délices" (dir. Olivier Camelin), ensemble voué aux répertoires renaissance et baroque, notamment au sein des Estivales des Orgues du Jura et du festival d'été du Liechtenstein. Elle a également chanté en tant que choriste sous la baguette de grands chefs tels William Christie et Marc Minkowski avec l'Opéra de Lyon, John Nelson, Louis Langrée, ...

 

       Ayant mené des recherches en Sorbonne sur les rapports entre musique et mouvement, elle est intervenue à diverses reprises auprès des chorégraphes Michèle-Anne De Mey, Anne-Teresa De Keersmaeker et François Chaignaud en tant qu'assistante, dramaturge musical et coach vocal. Elle enseigne le chant, anime et a dirigé des stages d'été en Cévennes de 2001 à 2016. En 2018, elle est directeur artistique du dernier disque enregistré par l'ensemble belge Graindelavoix, dir. Björn Schmelzer, "The Liberation of the Gothic", chez Glossa.